La commune urbaine Cabriès Calas : histoire et richesse naturelle

Cabriès est une ville de la Provence, dans les Bouches-du-Rhône, en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cette commune urbaine inclut le village de Calas et se trouve entre le plateau de l’Arbois et la Chaîne de l’Étoile.

Elle se trouve dans une zone géographique élevée (250 mètres d’altitude) et son climat est considérablement influencé par le mistral. La ville est baignée par un climat chaud et sec pendant la saison estivale, mais il y fait froid en hiver, malgré la présence de la mer Méditerranée à 10 km à vol d’oiseau.

Si vous voulez trouver une maison de retraite — Ehpad à proximité de Cabriès Calas, informez-vous pour mieux connaitre cette localité. Découvrez les moments les plus marquants de l’histoire de Cabriès Calas, en Provence.

Histoire de Cabriès Calas, depuis la préhistoire

La région est une zone habitée depuis 6 000 ans. En effet, les fouilles archéologiques ont dévoilé des traces d’occupations qui datent du néolithique à Baou Roux (Barres rouges) à deux kilomètres au sud de la ville actuelle. Les premiers habitants qui relevaient du Couronnien y ont vécu de — 3200 et -2500 avant notre ère. Ensuite, la zone est occupée par les Celto-ligures qui faisaient partie du peuplement salien (Entremont), avant d’être colonisée par les Romains à travers une alliance avec Massilia (Marseille) à partir de -124 av. J.-C..

Histoire de Cabriès Calas au Moyen-Âge

À la fin du royaume wisigoth, la zone est troublée par les invasions des sarrasins. Lorsque les envahisseurs francs tentent d’occuper la région, ce sont les Ostrogoths qui assurent la défense, puis ils contrôlent Marseille et la Provence qui deviennent alors chrétienne arienne. Finalement, en 536, les Ostrogoths finissent par céder la Provence aux Francs et Cabriès est intégré au royaume d’Orléans, 3e élément du domaine franc (avec Soissons et Reims).

Le nom Cabriès est mentionné pour la première fois en 1098 dans le tabulaire des possessions de l’Abbaye de Saint-Victor à Marseille. En 1200, Cabriès est également mentionnée dans la liste Pergam du château (Castrum de Caprerio). À l’époque des invasions sarrasines, la population celto-ligure et gallo-romaine s’est sans doute réfugiée à l’intérieur de ces remparts seigneuriaux. Cabriès et Calas (autrefois Trébillane) ont toujours été gouvernés par les seigneurs tels que Raimond Bérenger V, la famille des Porcellets, la lignée d’Agoult (Bertrand Agoult), les Vintimille, etc.

Histoire de Cabriès Calas aux Temps modernes et à l’époque contemporaine

En 1708, lorsque le village de Trébillane (Calas) est vendu à un notable de Marseille, les seigneurs commencent à perdre le contrôle de la zone. Gaspard-Louis, le dernier descendant de la famille Maurellet de la Roquette, a été pendu sur le cours Mirabeau, pendant la Révolution française qui met un terme à la gouvernance des seigneurs à Cabriès.

En ce qui concerne la seigneurie de Trébillane, Louis Balthazar Dauphin n’a pas été éliminé pendant la Révolution française. Le village actuel a d’ailleurs été aménagé par l’une de ses descendantes, Louise Garavaque. Le hameau s’appelle Calas depuis 1859.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, de 1944 à 1946, au cours du débarquement de Provence, un camp de transit pour la répartition des troupes en Europe a été créé dans cette zone. Cabriès fait partie des villes qui ont prospéré grâce à l’aménagement du premier tronçon autoroutier qui relie Septèmes à Bouc-Bel-Air en 1953.

Aujourd’hui, Cabriès Calas est une commune qui propose une excellente qualité de vie : ses 10 000 habitants disposent de tous les commerces nécessaires tout en profitant de la beauté de la campagne provençale. L’authenticité et le charme de cette localité ne cessent d’émerveiller les habitants et les visiteurs.

Trouvez une maison de retraite-Ehpad près de Cabriès Calas

Si vous êtes à la recherche d’une maison de retraite — Ehpad non loin de cette ville, l’Escalette se trouve à 20 minutes de Cabriès Calas. Cet établissement ne manquera pas de vous plaire. Il a été spécialement conçu pour offrir un confort optimal aux personnes âgées à partir de 60 ans. Vous y trouverez de grandes chambres confortables et minutieusement entretenues. Situé au pied de la montagne Sainte-Victoire, l’établissement est aménagé dans un bel environnement propice au repos et au bien-être.

Le personnel possède toutes les connaissances nécessaires pour prendre soin des résidents, quel que soit leur état de santé : personnes âgées valides, partiellement ou totalement dépendantes, désorientées ou non. Des activités à la fois ludiques et thérapeutiques sont organisées en fonction des besoins et des facultés des participants. Toutes les dispositions sont prises pour préserver les capacités physiques et psychiques des seniors.

L’Escalette peut accueillir 75 résidents, incluant les 12 places du Pôle d’Activités de Soins Adaptés (PASA) et les 11 lits de l’unité Alzheimer. La restauration est prise en charge par une équipe culinaire dirigée par un chef qualifié qui prépare des plats adaptés à chaque résident. Les préparations équilibrées sont réalisées avec des produits frais dans les locaux de la maison de retraite — Ehpad.

La formule proposée à l’Escalette comprend l’hébergement, les soins, la restauration, la blanchisserie et les suivis médicaux. Profitez d’une offre haut de gamme et des prestations personnalisables, à proximité de Cabriès Calas. Notre équipe pluridisciplinaire ne cesse d’innover pour assurer le bien-être et l’épanouissement des personnes âgées qui choisissent de vivre à la maison de retraite – Ehpad l’Escalette.